Souriez … ou pas …

« Beaucoup vont éprouver des émotions pénibles dans les temps à venir : peur et culpabilité pour certains, honte de ne pas réussir à faire face aux injonctions à être performants pour d’autres.
Leur demander de « faire un effort » ou de « sourire un peu » porte un nom en psychologie : le surface acting.
D’une grande violence, cette demande de faire « comme si » tout allait bien incite à la dissonance émotionnelle et diminue l’engagement, le bien être la motivation.
Imaginer qu’il suffirait de retenir ses larmes pour être moins malheureux, c’est oublier que la sincérité est source de sérénité. »
Adrien Chignard, psychologue du travail